Parson Russell très vive et futée

Petite friandise

Petite friandise dans Mon journal 1

Chaque soir, Lilas reçoit une petite friandise à 100% peau de buffle.

2 dans Mon journal

Cela lui nettoie les dents. Elle adore.

3

Elle a cligné les yeux à cause du flash de l’appareil photo.

5

Crock crunch crouik miam !

 

 

30 juin, 2013 à 13:53 | Commentaires (2) | Permalien


Cinq jours en Ardèche (mai 2013)

Cinq jours en Ardèche (mai 2013) dans Mon journal 3

Lilas, sur une ruine ardéchoise, en compagnie du petit garçon.

On a fait une sortie en Ardèche, dans la région « plateau ardéchoise », proche de l’Auvergne.

Il y faisait très froid et il y avait du vent. Mon hôtel se trouvait à 1600 m d’altitude.

On était environ une cinquantaine de personnes (des motards, mais aussi leurs proches) dont deux enfants.

Ça a été extrêmement enrichissant pour Lilas et pour moi, en tant que maîtresse de toutounette.

Qu’avions nous appris à travers cette sortie, du point de vue toutoulogie ?

- Lilas s’est très bien comportée à l’hôtel : elle dort dans le panier posé au sol, contre le lit. Elle n’a pas aboyé depuis que je l’avais grondé, au tout début. Elle a compris qu’à l’hôtel, il ne faut pas faire de bruit. Elle n’a pas cherché à monter sur le lit quand on dort et qu’elle a le droit de monter seulement au réveil, au matin, et que c’est interdit la nuit. J’ai très bien fait d’avoir apporté deux petits jouets et un os en peau de buffle. Elle a su rester sage toute seule (= pas aboyer, ni couiner) dans la chambre quand mon mari et moi, on était parti prendre le petit déjeuner. Je l’ai récompensé d’un petit bout de croissant que j’ai rapporté du petit déjeuner. C’est sa première fois qu’elle passe un séjour à l’hôtel.

-Lilas s’est bien comportée dans le groupe : Là aussi, c’est la première fois qu’elle découvre ce que c’est être en groupe. Elle ne cherche pas à sauter sur des gens, à attirer de l’attention des gens. Je pense qu’elle était un peu impressionnée par l’effet groupe et que ça lui plait, elle observe tout ce qui se passe autour d’elle. Un petit garçon de 8 ans a même promené et joué avec Lilas. Lilas adore les moments du repas : elle fouine sous les tables chercher des miettes tombé par terre et je lui interdit de quémander de la nourriture, chose qu’elle intègre plutôt bien. J’ai remarqué que quand je suis en groupe avec Lilas, mes caresses ne servent à rien. C’est comme si je n’existe pas tellement pour elle, tellement elle est absorbée dans l’observation des gens. Heureusement que ma voix  a toujours un effet sur elle. Mais je n’aime pas trop parler à Lilas quand je suis en groupe. Je sens que la relation Lilas-moi est très différente en groupe que quand on est seul ou en tout petit groupe.

-Il y a un vieux labrador dans mon groupe, très gentil. Lilas l’aime bien. Par contre, il y a beaucoup de chiens sans laisse ni maître près d’eux quand on s’arrête dans des villages. Il y a un berger allemand qui a attaqué le vieux labrador, lui infligeant une morsure profonde à la cuisse (deux centimètres de profondeur) et ce chien méchant a tenté de s’en prendre à Lilas, j’ai suivi le conseil que j’ai appris au club canin : me tenir debout entre Lilas et le chien méchant, regarder droit ce chien agressif tout en me dressant. Lilas n’était pas contente de se retrouver derrière moi, empêchée de rencontrer ce chien. J’ai même donné des coups de pieds (pas fort, mais ferme) à Lilas pour l’obliger à rester derrière moi. Le chien méchant a tourné autour de moi, et bien sur, je me suis tournée, de sorte que je sois toujours entre Lilas et lui, une sorte de mur. Le chien a fini par s’en aller.  Expérience recommencé maintes fois avec d’autres chiens. J’ai appris qu’ils sont malins : s’ils sont impressionnés par mon attitude « mur », ils s’en vont, mais c’est à 90% pour faire le tour et tenter de revenir par l’arrière, espérant que j’ai relâché l’attention. Je n’ai pas relâché l’attention une seule fois.

7 dans Mon journal

Lilas avec le petit garçon. Il y avait environ trente cinq motards avec leurs motos anciennes.

 

 

23 mai, 2013 à 13:18 | Commentaires (0) | Permalien


Une corde rapiecé

Lilas adore des jouets bien usés, rapiécés, élimés, presque bon à jeter dans une poubelle.

Voici une corde si usée qu’il n’en reste qu’un bout,  celle qui sert à être tenue par ma main !

Une corde rapiecé dans Mon journal j6

 Elle tire et secoue corde.

j8 dans Mon journal

Elle attrape en sautant, faisant un bruit de claquement des dents. Clac !

j9

27 avril, 2013 à 15:17 | Commentaires (0) | Permalien


12345...58