Parson Russell très vive et futée

Chevaux

Aujourd’hui, une très bonne surprise : Lilas a compris que non seulement elle ne doit plus aboyer en voyant deux magnifiques chevaux marrons très foncés (du genre entre chevaux de train et pur sang arabe) dans le pré pas loin de chez moi, mais qu’elle peut les effleurer de son museau les têtes de chevaux.

Les chevaux sont visiblement très intéressé par la chienne, alors j’ai laissé la chienne et les chevaux se toucher la tête.

Bien sûr que Lilas a encore un peu peur, un cheval, c’est grand, titanesque pour elle, ça doit l’impressionner.

Et les chevaux semblent contents, rassurés que Lilas n’est qu’une petite chienne inoffensive, qui couine un peu d’excitation.

Moi, de mon côté, j’ai caressé un peu les chevaux. Apparemment, l’un est un étalon et l’autre une jument.

Tiens, je devrais un jour prendre en photo ces chevaux s’ils sont toujours là dans le pré ! Et peut-être avec Lilas devant eux !

12 octobre, 2012 à 11:27


Laisser un commentaire